EVENEMENTS POKER
CASINO ROYAT news et calendrier Facebook
ON-LINE
CHILL OUT SOUND
ELECTRO SOUND

TEXAS HOLD'EM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TEXAS HOLD'EM

Message  nathan le Mer 12 Mai - 1:28

PREFLOP DEUX JOUEURS PAIENT UNE MISE OBLIGATOIRE : LES BLINDS

Avant que la partie ne commence, deux joueurs doivent payer ce que l’on appelle une mise aveugle. On parle de mise "aveugle" (blind), car les joueurs n’ont pas encore vu leurs cartes. Il y a une petite mise, le small blind, et une grosse mise, le big blind, qui correspond généralement au double du small blind.
Ces joueurs ne sont pas choisis de manière arbitraire. Les blinds sont payés par les deux joueurs se trouvant à gauche du donneur. D‘un coup à l’autre, les joueurs se relaient dans le sens des aiguilles d’une montre et chacun est donneur à son tour. Afin que l’on sache qui a actuellement le rôle de donneur, celui-ci a un palet devant lui. On l’appelle le bouton.

CHAQUE JOUEUR SE VOIT DISTRIBUER DEUX CARTES

Maintenant, chacun obtient deux cartes et le premier tour d’enchères commence. Si vous avez des cartes fortes, vous pouvez miser des jetons ou de l’argent et voir, si quelqu’un est prêt à suivre votre mise et à jouer avec vous. Vous apprendrez dans le chapitre suivant comment se déroule un tour d’enchères.

QUE POUVEZ-VOUS FAIRE AU COURS D’UN TOUR D’ENCHÈRES ?
Se coucher/passer
Si vous ne voulez pas jouer, vous pouvez jeter vos cartes et abandonner le coup.

Miser
Si personne n’a encore misé, vous pouvez le faire. Vous dites par exemple : « Je mise 10 jetons. » et vous fixez ainsi le prix que les autres devront également payer s’ils veulent continuer à jouer. S’ils ne veulent pas, s’ils trouvent cela trop cher, ils doivent abandonner.
On dit que vous faites tapis, ou encore que vous vous mettez all-in, lorsque vous misez tous vos jetons ou tout votre argent. Si vous vous mettez all-in, vous ne pouvez certes plus miser, mais on ne peut également plus vous obliger à abandonner le tour de jeu en cours. Vous participerez automatiquement à l’abattage et vous avez encore la possibilité de gagner si au final vous avez les meilleures cartes.

Relancer
Vous pouvez aussi relancer une mise d'un autre joueur. Vous pouvez par exemple ajouter 10 jetons aux 10 jetons que votre adversaire a misés avant vous. De cette manière, vous augmentez le prix que chaque joueur devra payer s’il veut rester dans le jeu. S’il ne veut pas payer, il doit abandonner.

Suivre/payer
Si quelqu’un a déjà misé avant vous, vous pouvez suivre sa mise. Vous payez autant que ce qu’il a misé. Si votre adversaire mise 10 jetons, vous payez 10 jetons. Ainsi, vous restez dans le jeu.

Checker (parole)
Si personne n’a encore misé, vous pouvez alors checker. Cela veut dire que vous ne misez pas et passez la parole au joueur suivant. En faisant cela, vous dites en quelque sorte: J’attends de voir.

QUAND EST-CE À VOUS DE JOUER ?

Pour que le tour d’enchères se déroule sans problème, il y a des règles définissant qui joue quand. En principe, le jeu se déroule dans le sens des aiguilles d’une montre. Un joueur prend une décision et le joueur à sa gauche parle ensuite.
Au cours du premier tour d’enchères, c’est le joueur à gauche du big blind qui commence. A partir du second tour d’enchères, c’est toujours le joueur à gauche du donneur qui parle en premier.
Quand tous se sont mis d’accord, les mises sont rassemblées au centre de la table. C’est le pot que l’on essaye de gagner. Celui qui remporte le coup/tour d’enchères, encaisse le pot.
On passe ensuite à la partie du jeu suivante : le flop.
Flop, Turn, River – Les cinq cartes communes

LE FLOP – LES TROIS PREMIÈRES CARTES COMMUNES

Le donneur étale le flop sur la table, trois cartes retournées faces visibles. Chaque joueur peut les voir. Elles n’appartiennent à aucun joueur en particulier, c’est pourquoi on les appelle les cartes communes. Vous pouvez les utiliser comme les autres joueurs pour former votre main de poker. Cependant, vous ne les prenez pas, vous les combinez seulement mentalement avec vos cartes privatives.
C’est maintenant que commence le second tour d’enchères au cours duquel vous pouvez miser des jetons ou de l’argent sur vos cartes. Lorsque le tour est terminé, toutes les mises sont à nouveau rassemblées au centre de la table et ajoutées au pot. Ensuite apparait la carte du turn.

LE TURN – LA QUATRIÈME CARTE COMMUNE

Une quatrième carte commune est distribuée face visible sur la table. Cette carte aussi, vous pouvez la combiner mentalement avec vos cartes privatives pour former votre main.
Les joueurs, qui sont encore dans le coup, disputent ensuite le troisième tour d’enchères. Toutes les mises sont à nouveau ajoutées au pot et la carte de la river apparait.

LA RIVER - LA CINQUIÈME CARTE COMMUNE

Sur la river, on distribue la cinquième et dernière carte. Elle peut retourner complètement la situation, si elle permet à un joueur de former une main très forte.
Au cours du quatrième tour d’enchères, vous pouvez une dernière fois faire monter les enchères. Ceux qui sont prêt à payer le prix et n’abandonnent pas avant peuvent enfin participer à la dernière partie du jeu, l’abattage.

L'ABATTAGE – Avez-vous la meilleure main?

A l’abattage, tous les joueurs montrent leurs cartes et découvrent qui a la meilleure main et gagne le coup et par conséquent toutes les mises. Ici bien sûr, il convient de se demander comment on forme en fait une main de poker, c’est-à-dire une combinaison de cartes, au Texas Hold’em.

COMMENT FORME-T-ON UNE MAIN DE POKER ?

Une main de poker est toujours composée de 5 cartes, pas quatre, ni sept, seulement et toujours cinq cartes. Vous n’avez cependant que deux cartes. Vous pouvez choisir les trois autres qui vous sont nécessaires parmi les cartes communes. Vous n’êtes pas obligés de vous servir de vos deux cartes, vous pouvez en prendre seulement une et utiliser quatre cartes communes. Ou vous pouvez même décider que les cinq cartes communes forment votre main. Cela n’a aucune importance. Ce qui est important, c’est qu’il y ait cinq cartes en tout.
Il existe différentes combinaisons possibles suivant la structure des cartes. Si elles sont par exemple toutes à trèfles, alors on parle d’une couleur. À la page suivante, vous trouverez un aperçu des différentes mains possibles.

LES MAINS DE POKER

Quinte Flush Royale
La main la plus forte au poker est la quinte flush royale. Elle est constituée du Dix, du Valet, de la Dame, du Roi et de l’As d’une même couleur, de pique par exemple.


Quinte Flush
La deuxième meilleure main est la quinte flush. Elle est composée de cinq cartes consécutives de la même couleur. Si deux joueurs ont une quinte flush, c’est celui qui a la carte la plus haute qui gagne.

Carré
Le carré est constitué de quatre cartes d’une même valeur, par exemple quatre Rois. Si deux joueurs ont un carré (ce qui signifie qu'il est obtenu à partir de 4 cartes communes), c’est celui qui a le carré le plus élevé qui gagne. S’ils ont tous les deux le même carré, c’est la valeur de la cinquième carte qui détermine le gagnant; une main de poker est toujours composée de cinq cartes.

Full
Un full est la combinaison d’une paire et d’un brelan. Si deux joueurs ont un full, alors on compare d’abord les brelans. Celui qui a le plus élevé gagne. S’ils ont les mêmes brelans, c’est la valeur de la paire qui détermine le gagnant.


Couleur
Cinq cartes d’une même couleur forment une couleur. Si deux joueurs ont une couleur, c’est le joueur ayant la carte la plus haute qui gagne.

Quinte
Cinq cartes consécutives forment une quinte. Si deux joueurs ont une quinte, c’est le joueur ayant la carte la plus haute qui gagne.

Brelan
Un brelan est, à l’instar d’un carré, constitué de trois cartes d’une même valeur. Si deux joueurs ont le même brelan, c’est la valeur de la quatrième ou de la cinquième carte, appelée kicker, qui détermine le gagnant ((OU c’est la valeur de la première ou de la deuxième carte acolyte qui détermine le gagnant)), car une main de poker est toujours formée de cinq cartes.


Deux paires
Deux paires sont bien sûr constituées de … deux paires. Si deux joueurs ont chacun deux paires, on compare tout d’abord les paires les plus hautes. Si elles sont équivalentes, on compare alors les paires les plus petites. Si celles-ci sont également identiques, c’est la valeur de la cinquième carte (acolyte)) qui détermine le gagnant.

Paire
Une paire est composée de deux cartes de la même valeur. Comme une main de poker est toujours formée de cinq cartes, la paire est accompagnée de trois autres cartes, appelées acolytes ou kickers. Si deux joueurs ont la même paire, on compare les kickers, en commençant par le plus élevé.

High Card / Carte haute
Si vous n’avez même pas obtenu de paire, alors c’est la valeur de votre carte la plus haute qui compte. Si deux joueurs n’ayant pas de paires ou mieux s’affrontent lors de l’abattage, ils comparent leurs cartes en commençant pas la plus haute. C’est celui qui a la carte la plus haute qui gagne.


CONCLUSION

Vous avez maintenant appris les règles du Texas Hold’em. Vous savez à présent qu’un coup est composé de quatre tours d’enchères, un avant que le flop ne soit distribué, un après, un après le turn et un dernier après la river. On appelle le flop, le turn et la river les cartes communes retournées faces visibles que l’on distribue les unes après les autres sur la table.

En fait, c’est un jeu assez simple, mais attention l’habit ne fait pas le moine. Le Texas Hold’em peut entrainer des situations très complexes. Un joueur inexpérimenté peut vite perdre tous ses jetons...
avatar
nathan
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 26/04/2010
Age : 41
Localisation : Gannat

Voir le profil de l'utilisateur http://www.alesiapokerclub.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum